Niobay Metals Inc.

Montréal, Québec, le 14 décembre 2022 Les Métaux NioBay inc. (« NioBay » ou la « Société ») (TSX-V: NBY) (OTCQB: NBYCF) a le plaisir d’annoncer la fin des travaux sur l’« extension » du projet Crevier (« l’extension Crevier »), sa participation à un projet de recherche avec l’Université du Québec à Trois-Rivières (“UQTR”) et son implication auprès du conseil ministériel de l’industrie minière (« MMIC ») en Ontario.

Fin des travaux d’exploration sur l’extension Crevier

La Société a complété la campagne de forage 2022 sur l’extension Crevier (« la campagne de forage »). Les travaux se sont déroulés à l’intérieur du calendrier planifié. Le plan initial était initialement prévu pour 12 trous (3 250 mètres). La campagne de forage s’est terminée avec un total de 4 000 mètres répartis sur 10 trous. Ce changement a été dicté par les observations effectuées sur le terrain tout au long de la campagne. La Société s’attend à recevoir des résultats de laboratoire d’ici la fin de l’année.

Réception du rapport pétrographique

La Société a reçu un rapport pétrographique (Pétrograhie numérique de 6 lames minces polies à l’aide de la technologie artsection) de la firme IOS Services Géoscientifiques qui avait pour but d’identifier les minéraux rencontrés dans certaines zones minéralisées de la campagne de forage.

Le rapport indique que des minéraux porteurs de Niobium (« Nb ») ont été détectés. Il s’agit de : pyrochlore, Ellsworthite, pyrochlore-microlite, rutile-Nb, illménite et titanite. Des carbonates et feldspathoides d’intérêts ont également été identifiés tels que : carbonate-REE, burbankite, néphéline et sodalite. Le rapport complet sera déposé sur notre site web.

Pour compenser pour le 81,3 t éq. CO2 générés les gaz à effet de serre (GES) émis durant la campagne de forage, Niobay a fait une contribution à Carbone Boréal (https://carboneboreal.uqac.ca) laquelle compensera par la plantation de 584 arbres dans la province de Québec.

Figure 1 : Carte de la campagne de forage 2022

Projet de recherche NioBay et UQTR

NioBay est fière d’annoncer sa participation dans le projet de recherche avec l’UQTR. Ce projet se concentrera sur le « Développement d’une nouvelle couche de transport poreuse à base de niobium pour l’électrolyse de l’eau par membrane échangeuse de protons ».

L’hydrogène est l’un des vecteurs énergétiques les plus efficaces et peut être produit par différentes méthodes. Parmi toutes celles produites, l’électrolyseur d’eau à membrane échangeuse de protons (« PEMWE ») est considéré comme la technique la plus prometteuse pour produire de l’hydrogène très pur à partir de sources d’énergie renouvelables avec de l’oxygène pur comme sous-produit, sans émission de carbone.

Les membranes échangeuses de protons (« MEP ») doivent répondre à certaines exigences pour fonctionner à l’intérieur de la pile, par exemple une bonne conductivité électrique et thermique, une résistance élevée à la corrosion, une résistance de contact minimale et de faibles pertes de transport de masse. Niobay et l’UQTR vont développer une nouvelle MEP à base de Niobium pour l’électrolyse de l’eau PEM qui répondra à tous ces critères. Ce projet a été rendu possible grâce à la participation de PRIMA Québec ainsi que du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Il est à noter que le Niobium est vu comme un substitue potentiel pour les éléments du groupe de platine (EGP) habituellement utilisés.

Invitation de joindre le MMIC de l’Ontario

NioBay a reçu l’invitation de l’honorable George Pirie, ministre des mines de l’Ontario, à intégrer le MMIC pour 2023. Le comité a pour objectif d’améliorer l’environnement commercial du secteur minier de l’Ontario et de faire de l’Ontario la première juridiction minière au monde.

Personne qualifiée

Ce communiqué de presse a été vérifié et approuvé par M. Jean-Sebastien David, géo. et personne qualifiée aux termes du règlement 43-101. M. David est le président et chef de la direction de NioBay.

À propos de Les Métaux NioBay inc.

NioBay est une société axée sur l’exploration, le développement et l’utilisation de métaux critiques ‘’verts’’ et ayant une priorité sur l’environnement, le social, la gouvernance et la participation des autochtones (ESGI).

La Société détient, entre autres, une participation de 100 % dans le projet James Bay Niobium situé à 45 kilomètres au sud de Moosonee, dans les basses-terres de la baie James en Ontario sur le territoire traditionnel de MCFN. NioBay détient également une participation de 72,5 % dans le projet de niobium et de tantale Crevier situé au Québec sur le Nitassinan de la Première Nation Pekuakamiulnuatsh.

À propos du Niobium

Le niobium est un élément d’origine naturelle. C’est un métal mou, fiable, facilement disponible, ductile, malléable et très résistant à la corrosion. Parce qu’il améliore les propriétés et les fonctionnalités, le niobium est utilisé dans une large gamme de matériaux et d’applications dans les secteurs de la mobilité, des structures et de l’énergie. Le niobium transforme les matériaux. Lorsqu’il est ajouté à des matériaux tels que l’acier, le verre et les pièces moulées en aluminium, le niobium les rend plus intelligents et réduit leur impact sur l’environnement, tout en offrant d’autres avantages comme une meilleure performance, une sécurité accrue et une plus grande valeur.

Mise en garde

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué de presse constituent de l’information prospective en vertu des dispositions des lois canadiennes sur les valeurs mobilières, y compris des énoncés au sujet des plans de la Société. Ces énoncés sont nécessairement fondés sur un certain nombre de croyances, d’hypothèses et d’opinions de la direction à la date à laquelle ils sont faits et sont assujettis à de nombreux risques et incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels et les événements futurs diffèrent sensiblement de ceux prévus ou projetés. La Société n’assume aucune obligation de mettre à jour ces énoncés prospectifs dans le cas où les croyances, les estimations ou les opinions de la direction, ou d’autres facteurs devraient changer, sauf si la loi l’exige.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Pour plus d’information, contactez:

Les Métaux NioBay inc.
Jean-Sébastien David
Président et chef de la direction
jsdavid@niobaymetals.com
www.niobaymetals.com