MDN Inc.

20 oct. 2011 09h19 HE

MDN annonce une augmentation de 29 % de la production aurifère à Tulawaka pour le trimestre et le prolongement de la durée de la vie de la mine

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwire – 20 oct. 2011) – MDN inc. (« MDN ») (TSX:MDN) annonce à ses actionnaires qu’African Barrick Gold plc (ABG), l’opérateur de la mine d’or Tulawaka en Tanzanie, mine dans laquelle MDN a une participation de 30 %, a publié les résultats opérationnels du troisième trimestre et des neuf premiers mois de l’année terminés le 30 septembre 2011. Les faits saillants sont:

  • La mine Tulawaka continue de produire des teneurs accrues à partir des secteurs souterrains à haute teneur
  • Une mise à jour détaillée concernant la ressource et la durée utile de la mine Tulawaka est prévue pour la fin de l’année

La production d’or à Tulawaka (100 %) au cours du trimestre était de 20 160 onces, soit une augmentation de 29 % par rapport à une production de 15 646 onces au cours de la même période de l’an dernier. La production cumulée à ce jour en 2011 totalisait 61 291 onces, soit 42 % de plus que l’an dernier. La hausse de la production était le résultat direct du minage de chantiers souterrains à plus haute teneur, soutenu par une disponibilité accrue de l’équipement minier. Cela s’est traduit par une teneur usinée de 6,8 g Au/t, comparativement à 4,1 g Au/t au cours de la période correspondante de l’an dernier, et par de plus forts taux de récupération. La cadence d’usinage plus faible découle de la proportion accrue de minerai à plus haute teneur dont l’indice de broyage est plus élevé que celui des empilements en surface.

Les coûts décaissés pour le trimestre étaient de 749 $ par once vendue, les mêmes qu’à la période correspondante de l’an dernier. Les coûts décaissés de l’année jusqu’ici sont de 707 $ l’once, soit 4 % plus élevés qu’à la même période de l’an dernier. La hausse des coûts sous-jacents a été compensée par une augmentation des onces produites au cours du trimestre, résultant en des coûts semblables sur une base par once.

Les coûts décaissés par tonne usinée au troisième trimestre de 2011 ont augmenté à 162 $ par tonne usinée, comparativement à 92 $ par tonne usinée lors de la période correspondante de l’an dernier en raison de la diminution de 24 % des tonnes usinées couplée aux coûts d’exploitation plus élevés. Les coûts décaissés par tonne pour l’année à ce jour ont augmenté de 82 $ en 2010 à 140 $ en 2011.

Les dépenses en immobilisations au cours du trimestre étaient de 8,1 millions de $, soit 52 % plus élevés que les dépenses de 5,3 millions de $ au cours de la même période de l’an dernier. Les principaux postes de dépenses en immobilisations étaient la sécurité (1,7 million de $) et le développement souterrain (1,4 million de $). Les ajustements hors-caisse de restauration de la mine s’élevaient à 4,3 millions de $. Les dépenses en immobilisations pour l’année à ce jour totalisaient 17,4 millions de $, incluant les travaux de forage souterrain de 2,1 millions de $, ce qui représente une hausse d’une année à l’autre de 62 %.

Tulawaka (rapporté sur une base de 100 %) Trois mois terminés
le 30 septembre
Neuf mois terminés
le 30 septembre
(non vérifié) 2011 2010 2011 2010
Tonnes de minerai souterrain hissées Kt 66 40 151 91
Tonnes de minerai extraites de la fosse à ciel ouvert de l’extension ouest Kt 3 3
Tonnes de stériles extraites de la fosse à ciel ouvert de l’extension ouest Kt 84 84
Minerai usiné Kt 97 127 311 368
Teneur usinée g/t 6,8 4,1 6,4 3,9
Récupération à l’usine % 96,0 % 93,1 % 94,9 % 93,2 %
Onces produites oz 20 160 15 646 61 291 43 162
Onces vendues oz 20 900 15 564 61 750 44 613
Coût décaissé par once vendue $/oz 749 749 707 678
Coût décaissé par tonne usinée $/t 162 92 140 82
Dépenses en immobilisations $ (000) 8 111 5 336 17 390 10 725

MISE À JOUR SUR L’EXPLORATION ET LE DÉVELOPPEMENT

À la Zone Est souterraine de Tulawaka, le forage d’exploration a continué à étendre les veines minéralisées à haute teneur connues sous les réserves actuelles. Nous avons maintenant identifié suffisamment de minéralisation pour prolonger la durée utile de la mine jusqu’à la fin de 2012 et nous évaluons le potentiel de prolonger davantage la durée utile de la mine après cette date.

Extensions souterraines

Le forage au diamant continue de tester les extensions en profondeur, sur le pendage et sur l’allongement des filons minéralisés des niveaux 10 et 12 sous les réserves actuelles dans l’ensemble de la mine Tulawaka. Un total de 46 sondages carottés au diamant pour 4 070 mètres ont été forés entre le niveau 8 et le niveau 15 dans l’ensemble du domaine souterrain, mais visant surtout les secteurs ouest au cours du trimestre. Les forages souterrains pour le reste de l’année et du début de 2012 commenceront à cibler les extensions à haute teneur sous la fosse est dans les zones 550 et 800. Le forage à ce jour montre que les veines de quartz minéralisées s’étendent vers le bas au moins jusqu’au niveau 12 et de l’or visible dans des veines de quartz a été recoupé dans plusieurs sondages, tels les trous TUGD00359 – 0.5 m à 10,90 g Au/t depuis 41,5m, TUGD00356 – 2,5 m à 8,56 g Au/t depuis 105,5m.

Figure 1 – Section longitudinale montrant les forages souterrains de 2011 (en rouge) et les forages souterrains prévus en 2011/2012 (en bleu), et certaines intersections du trimestre en caractères gras (http://file.marketwire.com/release/mapeng.pdf).

Mojamoja – « Gap », Zone Ouest – Forages depuis la surface

Un total de 22 trous en circulation inverse pour 2 389 mètres ont été forés dans le cadre d’un programme de forage de définition, entre les indices Zone Ouest et Mojamoja, dans le secteur « Gap ». Les indices Mojamoja et Zone Ouest se situent à environ 4 km au nord-ouest de l’usine de Tulawaka; ABG étudie le potentiel de délimiter davantage de ressources exploitables à ciel ouvert qui seraient transportées par camion à cette usine. L’actuel programme de définition vise à délimiter des ressources additionnelles entre les deux secteurs forés précédemment; il pourrait potentiellement accroître l’ensemble des ressources à ciel ouvert. Tous les résultats d’analyse étaient en attente à la fin du trimestre.

Les échantillons ont été analysés par pyro-analyse au laboratoire de la mine Tulawaka et au laboratoire de SGS à Mwanza, en Tanzanie, qui sont tous deux certifiés selon les normes internationales. La supervision du programme de forage et du programme de vérification de la qualité des analyses a été effectuée par les géologues miniers de la mine Tulawaka d’ABG. Marc Boisvert, ingénieur géologue, vice-président – Exploration et personne compétente selon la Norme canadienne 43-101, a revu l’information technique et scientifique de ce communiqué de presse.

Le projet Tulawaka est une coentreprise contractuelle entre MDN (participation de 30 %) et Pangea Goldfields Inc. (participation de 70 %), une filiale indirecte à participation entière d’African Barrick Gold plc qui est opérateur et propriétaire du projet par le biais de sa filiale Pangea Minerals Ltd. L’information divulguée concernant la mine d’or Tulawaka est basée sur l’information fournie par l’opérateur.

À propos de MDN

MDN inc. (TSX:MDN) est une société d’exploration et de développement minier qui explore et met en valeur des projets au Québec et enTanzanie. La société est également active dans la recherche de nouvelles occasions d’affaires pouvant augmenter la valeur de l’avoir des actionnaires. En plus de sa participation de 30 % dans la mine d’or Tulawaka, MDN est opérateur et détenteur d’un intérêt majoritaire dans des permis d’exploration totalisant 757 km2 à proximité de la mine Tulawaka. MDN inc. détient aussi une participation de 72,5 % dans Minéraux Crevier inc. qui détient une ressource de niobium et de tantale conforme à la Norme canadienne 43-101 et localisée au Lac-St-Jean (Québec). MDN détient une option lui permettant d’accroître son intérêt dans Minéraux Crevier jusqu’à 87,5%. Des informations additionnelles peuvent être trouvées sur le site Internet de MDN au www.niobaymetals.com.

Énoncés prospectifs Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la société prévoit sont des énoncés prospectifs. Bien que la société soit d’avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs sont plus amplement décrits dans la plus récente notice annuelle de la société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d’autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés dans la notice annuelle ainsi qu’aux incertitudes qu’ils sous-tendent et aux risques qu’ils comportent. La société est d’avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n’y a aucune garantie que ces attentes s’avéreront exactes et par conséquent, l’on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

RENSEIGNEMENTS

  • Serge Bureau, Ing.
    Président et chef de la direction
    MDN inc.
    514-866-6500, poste 221

    Marc Boisvert, Ing.
    Vice-président, Exploration
    MDN inc.
    514-866-6500, poste 227

    Nicole Blanchard, Relations avec les investisseurs
    Sun International Communications
    450-973-6600
    Nicole.blanchard@isuncomm.com