Montréal, le 6 avril 2018. Les Métaux Niobay Inc. («NioBay» ou la «Société») (TSX-V: NBY) a le plaisir d’annoncer les résultats de la campagne de forage complétée à l’automne 2017 sur  la propriété La Peltrie mené par Midland Exploration Inc. («Midland»). La propriété La Peltrie est constituée de 520 claims représentant une superficie d’environ 288 kilomètres carrés et couvre, sur plus de 25 kilomètres, une série de failles subsidiaires orientées NO-SE au sud de la faille régionale de Lower Detour. Niobay détient une option d’acquisition d’une participation pouvant aller jusqu’à 65% dans la propriété de Midland, le propriétaire des titres miniers de La Peltrie.

Au cours de cette campagne, sept (7) sondages totalisant 1 881 mètres ont été complétés. Ce programme avait comme principal objectif de tester de nouvelles cibles structurales, géologiques et géophysiques identifiées suite aux travaux de compilation et aux levés de type OreVision® IP menés en 2016 et 2017.  Parmi ces nouvelles cibles prioritaires, on retrouvait une importante structure interprétée et orientée NO-SE recoupant à faible angle une formation de fer anomale en or, où les résultats historiques de forage de 0,24 g/t Au sur 19,50 mètres (sondage 11-493-01) et 0,35 g/t Au sur 9,30 mètres (sondage 11-493-02) ont été rapportés.

Les meilleurs résultats de cette campagne proviennent de deux (2) sondages espacés d’environ 300 mètres latéralement et qui ont testé la formation de fer anomale en or. Les sondages LAP-17-04 et LAP-17-05 ont retourné quatorze (14) valeurs supérieures à 0,1 g/t Au avec des intersections aurifères variant entre 0,1 g/t Au sur 2,0 mètres à un maximum de 1,25 g/t Au sur 2,50 mètres. (Notez que les résultats sont rapportés en longueur carotte et les épaisseurs vraies ne peuvent pas être déterminées avec les informations disponibles à ce jour). La minéralisation aurifère est associée avec des niveaux sulfurés en pyrrhotite semi-massive à massive de 10 à 60 mètres d’épaisseur. Les autres sondages de cette campagne qui ont été complété ailleurs que sur la formation de fer ont expliqué les anomalies géophysiques par la présence de sulfures mais n’ont pas retourné de résultat significatif.

Les sulfures massifs se retrouvent près du contact entre des séquences de tufs felsiques de composition calco-alcaline (type F1) au sud et des andésites au nord. La signature géochimique de ces tufs felsiques est très similaire aux séquences de tufs felsiques et rhyolites encaissant les gisements volcanogènes aurifères de Bousquet-Laronde, dans le sud de l’Abitibi. De plus, les sulfures massifs à pyrrhotite montrent également un enrichissement en or, en argent et en plomb près du contact avec les andésites, indiquant la présence d’un niveau exhalatif particulièrement favorable à cet endroit. L’intégration de ces résultats mène à l’identification d’une cible d’exploration de première priorité, qui consiste en l’intersection entre la faille synvolcanique et le contact favorable tufs felsiques-andésites. Cette cible n’a pas encore été testée par forage et aucune décision a été prise pour la suite des activités compte tenu que Midland procède actuellement à la compilation et interprétation de données additionnelles.

La propriété est située à proximité du gîte B26 détenu par SOQUEM* et qui contient des ressources indiquées de 6,97 millions de tonnes titrant 1,32 % Cu, 1,80 % Zn, 0,60 g/t Au et 43,0 g/t Ag et des ressources présumées de 4,41 millions de tonnes titrant 2,03 % Cu, 0,22 % Zn, 1,07 g/t Au et 9,0 g/t Ag (voir le communiqué de presse de SOQUEM daté du 4 mars 2018). La propriété est également située à environ 25 kilomètres au sud-est de la zone aurifère à haute teneur de la Zone 58N* de Lower Detour détenue par Detour Gold Corp. (voir le communiqué de presse de Detour Gold Corp. daté du 2 juin 2014) et est à environ 25 kilomètres au nord-ouest de l’ancienne mine Selbaie* qui a produit historiquement 56,5 millions de tonnes à des teneurs de 1,9 % Zn, 0,9 % Cu, 38,0 g/t Ag et 0,6 g/t Au.

(*Mise en garde de NioBay: les minéralisations à B26, à la mine Selbaie et à Lower Detour Zone 58N peuvent ne pas être représentatives des minéralisations qui pourraient être identifiées sur le projet La Peltrie).

Des cartes montrant l’emplacement de la propriété La Peltrie peuvent être consultées en utilisant le lien suivant: http://niobaymetals.com/wp/wp-content/uploads/2018/04/La-Peltrie-April-2018_FR.pdf

Contrôle de la Qualité

Toutes les analyses ont été réalisées par ALS Minerals de Val-d’Or, Québec. Tous les échantillons ont été analysés pour l’or par pyroanalyse avec une finale par absorption atomique (AA) sur une fraction de 30 grammes avec une réanalyse par fini gravimétrique pour les valeurs supérieures à 3,0 g/t Au. Pour le contrôle de la qualité, dans chaque envoi, des standards certifiés et des blancs ont été insérés à intervalles réguliers à travers la suite d’échantillons. Les informations techniques de ce communiqué de presse ont été vérifiés et validés par Jacquelin Gauthier, ing. Géologue et personne qualifiée selon le Règlement 43-101. M. Gauthier est un consultant de Niobay.

À propos du projet James Bay Niobium.

NioBay Metals Inc. est une société d’exploration minière détenant une participation de 100% dans la propriété de James Bay Niobium en Ontario, au Canada et une participation de 72,5% dans la ressource de niobium / tantale de Crevier au Québec, au Canada. La Société examine également activement le potentiel d’autres propriétés minières, y compris la propriété La Peltrie et d’autres propriétés au Québec, conjointement avec SOQUEM.

Mise en garde

Certains énoncés contenus dans ce communiqué constituent des informations prospectives en vertu des dispositions des lois canadiennes sur les valeurs mobilières. Les énoncés contenus dans ce communiqué comprennent les déclarations concernant la minéralisation potentielle et les mérites géologiques du projet La Peltrie. Ces énoncés prospectifs sont sujets à une variété de risques et d’incertitudes y compris, sans s’y limiter : risques et incertitudes liés à l’interprétation de données géologiques, risques que les résultats d’exploration futurs ne rencontrent pas les attentes de la Société, risques liés à la capacité d’obtenir les fonds nécessaires pour financer les conditions d’exercice de l’option et l’exploration et le développement du projet ; les conditions et volatilité des marchés financiers et les conditions économiques mondiales; et certains autres risques liés à la nature de l’exploration et au développement d’un projet miner. Ces énoncés reflètent les opinions de la Société à la date de ce communiqué. La Société n’a pas l’intention, et décline toute obligation, de mettre à jour ces énoncés prospectifs et de l’information, sauf tel que requis par la loi.

La Bourse de Croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de Croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou l’exactitude du présent communiqué.

 Pour plus de renseignements, communiquer avec:

Claude Dufresne, ing.

Président et chef de la direction

Les Métaux NioBay inc.

Tél.: 514 866-6500, Ext. 2221

Courriel: cdufresne@niobaymetals.com

Site web: www.niobaymetals.com